Le héron cendré (partie VI : Reproduction)

Posté par Koi by Koi le 22 octobre 2014

Reproduction :

 

 Les hérons cendrés se reproduisent de février à juillet. Ils nichent généralement en colonies, appelées héronnières, au sommet des arbres, aux bords des lacs et des rivières.

 

Heronniere

 

Les hérons y construisent un nid plat, en forme de plate-forme. Le nid est une plate-forme faite de rameaux de bois et de roseaux, ainsi que de laîches (plante vivace de la famille des cypéracées, qui pousse dans les marécages ou dans les sables). Les matériaux varient avec l’habitat. A l’intérieur de cette grande structure, le héron cendré façonne un creux avec des brindilles, des joncs et de l’herbe. Ce nid peut servir plusieurs années de suite et sera régulièrement consolidé, il pourra ainsi atteindre 1 mètre de diamètre et 50 centimètres d’épaisseur. Le mâle apporte les matériaux et la femelle qui reste au nid presque toute la journée, assure la construction en entrelaçant les branches et les laîches.

 

4543620051_b91dd2a5ce_z

 

La parade nuptiale du héron cendré est une cérémonie très compliquée. Le héron qui arrive au nid hérisse sa crête, tout en lançant un cri aigu et dur. Celui qui occupe déjà le nid répond en étirant le cou au maximum vers le haut, le faisant aller d’avant en arrière, pointant le bec vers le ciel, et fléchissant les pattes afin que le corps se trouve au niveau du nid. Ensuite, il abaisse le cou, mettant sa tête au niveau de ses pattes, et claque du bec bruyamment.

En réalité, cette cérémonie consiste à appeler le mâle de manière insistante depuis le vieux nid, en utilisant les mêmes gestes et en prenant fréquemment un rameau de bois dans le bec. Si une femelle s’approche et entre brusquement dans le petit territoire du nid, elle peut être immédiatement expulsée par le mâle. Les femelles ne gagnent la confiance des mâles qu’en adoptant une attitude souvent douce et timide. Quand l’une d’elles est acceptée, le mâle claque du bec entre 20 et 40 fois. Le couple ne dure que le temps d’une saison de reproduction.

 

La parade nuptiale :

Image de prévisualisation YouTube

L’accouplement :

Image de prévisualisation YouTube

 

La femelle viendra y pondre de 3 à 6 œufs bien clairs (les œufs sont pondus tous les deux jours), cependant ce nombre peut être largement dépassé voire doublé. Ces œufs vont être couvés alternativement par les deux parents pendant 25 à 28 jours. A la naissance, les héronneaux ont une apparence grotesque, avec le duvet de la tête très abondant.

 

héronneaux

A mesure que les petits grandissent, leur appétit devient gargantuesque et les deux parents doivent pêcher sans relâche, chacun de son côté. Les jeunes prennent leur envol vers 50 jours et quittent le territoire des parents au bout de 8 à 9 semaines.

nourrir héronneaux

 

Les œufs peuvent être pillés par des fouines. Les petits dévorés par des martres ou des vautours.

 

Laisser un commentaire

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus